Les graines de cannabis d’intérieur adaptées pour une culture indoor

Le cannabis est une plante botanique originaire d’Asie du Sud. Aussi, sa culture exige des conditions climatiques comparables à celles rencontrées dans cette région du monde. En fonction de la saison, la température doit être comprise entre 20 et 30 °C. Un taux d’humidité relativement élevé est également requis. Dans les pays qui ne bénéficient pas de telles conditions, la culture en intérieur constitue la seule alternative. Nous avons sélectionné pour vous, des graines particulièrement bien dimensionnées pour une culture de cannabis en intérieur.

0€
190€
Réinitialiser le filtre

Comment cultiver des graines de cannabis d’intérieur dans des conditions optimales ?

Les graines de chanvre d’intérieur

Un travail exigeant et valorisant

La culture du cannabis en intérieur est assez exigeante et le niveau de difficulté varie en fonction de la variété sélectionnée. La satisfaction de l’apprenti cultivateur n’en sera que plus grande, à la découverte de la première récolte. Dans tous les cas, il convient de pouvoir consacrer un espace suffisamment vaste à la culture et de disposer d’une alimentation électrique, ainsi que d’une ressource permettant la ventilation. Des moyens matériels devront, en outre, être mobilisés, tels que des lampes de floraison, un système de ventilation et des moyens de contrôle thermique. Il est également important d’être particulièrement vigilant et précautionneux puisque toute graine qui ne germe pas convenablement sera définitivement perdue. La culture en intérieur de cannabis peut être réalisée dans une serre ou encore dans des armoires de culture. Ces lieux doivent être entretenus avec une hygiène irréprochable. Ensuite, il faut s’armer de patience et bien remplir toutes les instructions du guide de culture, notamment en procédant aux rempotages utiles en cours de croissance de la plante et en garantissant un niveau d’humidité optimal.

Quels sont les intérêts et les difficultés liés à la culture en intérieur ?

Contrairement à la culture en extérieur, la culture de cannabis à l’intérieur possède l’avantage de ne pas être soumise à des aléas climatiques ou autres. Le cultivateur conserve ainsi la maîtrise, tout au long du cycle de floraison. Cela rend le contrôle et les ajustements plus aisés. Plusieurs récoltes sont possibles pour une seule et même année.

Au rang des inconvénients, figurent le coût parfois élevé des installations techniques, la difficulté à maîtriser la diffusion d’odeurs, le manque d’espace, le temps consacré aux opérations de culture des graines de cannabis d’intérieur, la difficulté à reproduire les mécanismes d’action de la nature et enfin la perspective d’une récolte moins abondante que celle pouvant être espérée avec une culture en extérieur.

Le cycle végétatif du cannabis

Après avoir germé et une fois mise en terre, la plante a besoin d’être exposée 18 heures par jour à la lumière puis à une obscurité complète pour les six heures restantes. Ensuite, la phase de floraison débute sous un délai compris entre trois et cinq semaines. À ce stade, il convient d’exposer la plante à la lumière 12 heures par jour (et 12 heures d’obscurité). Le cycle végétatif du cannabis d’intérieur confirme l’avantage comparatif des variétés Indica et hybrides à dominante Indica. La période de floraison d’une Indica s’étend, en effet, sur environ 8 semaines, contre 10 à 12 semaines pour une Sativa. Pour la plupart des variétés hybrides de cannabis d’intérieur, il est raisonnable de tabler sur une durée avoisinant les 10 semaines.

Quelques astuces pour réussir votre culture d’intérieur

La culture du cannabis demande beaucoup d’efforts. Le risque de frustration face à une récolte médiocre ne doit donc pas être négligé. Le respect de quelques précautions simples participera au succès de l’apprenti cultivateur :

  • Faites le choix de graines femelles ou de graines féminisées d’intérieur.
  • Prévenez la formation de moisissures avec une aération suffisante.
  • Équipez-vous d’une puissante source de lumière.
  • Installez un système de filtration efficace pour réduire les odeurs gênantes.
  • Une eau de culture présentant un pH compris entre 5,5 et 6,2 (variable en fonction des étapes du cycle végétatif) est idéale.
  • Les plantes doivent être suffisamment arrosées, mais sans aucun excès.
  • Prenez soin de sélectionner une terre de qualité. Cela vous évitera de recourir abusivement aux engrais.

En veillant à appliquer ces recommandations, même les débutants atteindront d’excellents résultats. Il convient néanmoins de rappeler que la culture de cannabis demeure prohibée sur l’ensemble du territoire français.


Satisfaction Client
Très Bien
4.7 / 5
182 avis

Avons-nous su vous aider à choisir les bonnes graines?

Donnez votre avis, en cliquant sur les étoiles, vous pouvez évaluer ce site et nous aider à améliorer constamment notre service et notre offre.

Merci beaucoup pour votre soutien.