Recommandation d'achat
4.0 sur 5 - 110 évaluations

Skunk #1 Féminisée Autofloraison - White Label


  • Espèce ou genre: Sativa, Indica
  • culture: intérieure, extérieure
  • Climat privilégié: Tempéré / Continental
  • Durée de la floraison: 40-55 Journées
  • Hauteur de la plante: 80-120cm
  • Rendement: Jusqu'à 400 g/m2
  • Taux de THC: 10-15 %
  • Récolte: septembre - octobre
  • Féminisées: Oui
  • Autoflowering: Oui

Offre: 49.00€ (10 Graines)

Skunk 1 Autofloraison - White Label - un hybride productif au goût épicé

La souche Skunk #1 fait partie des incontournables, du fait de son efficacité et de sa puissance. La Skunk 1 Autofloraison - White Label garde tous les atouts de sa lignée, en version féminisée. Tous les bourgeons sont productifs, ce qui permet d'obtenir une récolte très abondante. Elle est idéale pour les cultivateurs impatients, car sa période de floraison est l'une des plus courtes connues dans le domaine du cannabis. Il est donc particulièrement intéressant de la croiser avec d'autres variétés, afin de créer des hybrides qui se développent rapidement. Ainsi, la croiser avec une Ruderalis permet d'obtenir une descendance très efficace, puisque l'hybridation donne une plante à autofloraison qui pousse facilement et avec un excellent rendement.
La version Skunk 1 Autofloraison - White Label peut être à la fois cultivée à l'intérieur, où elle atteint son plein potentiel après sept semaines de croissance, et à l'extérieur, où elle s'épanouit sans attention particulière, dès que les premières chaleurs estivales la réchauffent. Elle présente des branches très robustes, sur lesquelles les bourgeons abondamment résineux sont quasiment collés les uns aux autres. L'effet offert est celui d'une Sativa, avec un moment relaxant intense et un high apportant beaucoup d'énergie. La variété présente un goût épicé, commun à toutes les Skunk, et présente une tendance à ouvrir l'appétit.

Les Effets
Relaxant
Apaisant
Décontractant
Inertie
Parfait pour
soirée détendue
soirée détendue
télévision
télévision
tension
tension
stress
stress